Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Rectrice de l’académie de Toulouse a imposé pour la rentrée 2014 la généralisation d’une expérimentation sur l’ensemble des collèges de l’académie. Il s’agit d’introduire une seconde langue en 5e à hauteur de 2 heures hebdomadaires. Pour financer ce dispositif, Madame la Rectrice a demandé aux établissements de réduire l’horaire de LV1 en 6e, de mettre un terme à la plupart des bi-langues en 6e et a rappelé que les sections européennes ne seront pas financées par les dotations.

La généralisation de cette expérimentation n’a fait l’objet d’aucun bilan, d’aucune concertation et l’intérêt pédagogique en est très discutable. Les collèges ont ainsi été dotés en conséquence avant même la parution d’une circulaire de cadrage.

Ce dispositif ne répondra en rien aux difficultés que rencontrent les élèves dans l’apprentissage des langues qui est largement lié à des conditions d’enseignement déplorables, au nombre desquelles des effectifs bien souvent autour de 30 élèves.

Dans de nombreux établissements, des motions contre cette expérimentation ont été votées au CA et les DGH ont été refusées en signe de protestation.

La Rectrice doit entendre les personnels ! Signez et faites signer la pétition intersyndicale !

http://www.courrierinternational.com/dessin/2009/09/01/on-voit-le-bon-cote-des-choses

http://www.courrierinternational.com/dessin/2009/09/01/on-voit-le-bon-cote-des-choses

Tag(s) : #Pétitions