Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1er avril, on continue !

Appel de l'UD CGT :

Demain, on continue !

L'UD CGT 31 appelle à l'action syndicale,

partout dans les entreprises et services dès le 1er avril !

Depuis 1995, les conflits sociaux d’importance nationale et interprofessionnelles se sont multipliés : 35 heures, réforme des retraites et décentralisation en 2003, sécurité sociale, nouvelle réforme des retraites en 2010 …….Des luttes dans les entreprises ont également eu une ampleur nationale et inter professionnelle (Molex, Sanofi……).

Ces conflits de haut niveau y compris malgré l’insuffisance d’ancrage et de généralisation sur les lieux de travail, n’en demeurent pas moins des points d’appui pour les mobilisations d’aujourd’hui.

Le code du travail est notre socle commun de protection face au lien de subordination, que l’on soit du secteur privé, fonctionnaire, ou sous statut de droit public ou privé.

Sans code du travail ou avec un code vidé de sa substance, comment défendre tout ce qui s’y rattache : le salaire socialisé, et les cotisations pour la sécu, les cotisations retraites et le système par répartition, le paiement du travail effectif réel et aussi les heures supplémentaires, le maintien des 35 heures pour aller aux 32 heures, le droit de se défendre et d’être défendu le droit de se syndiquer et de militer, l’hygiène et la sécurité, la santé au travail, la médecine du travail et de prévention …

Les salariés seraient seuls face à leur patron sans protection minimale car le contrat de travail et les accords deviendraient précaires.

En résumé, tout ce qui construit le pacte républicain progressiste est menacé très directement et très concrètement par ce projet de loi. Oui, même avec les retouches de façade, c’est bien un retour à plus d’un siècle en arrière, un recul de civilisation !!

Les temps forts inter professionnels dans les rues sont indispensables mais s’ils demeurent isolés sans lien et surtout sans liant, leur portée est limitée.

Le liant c’est l’action syndicale sur le lieu de travail. La seule et unique bonne solution, c’est le salarié acteur de son propre avenir dans la cadre collectif, sur son lieu de travail, dans l’entreprise et/ou le service !!

Débattons et décidons tous ensemble dans le maximum d’assemblées générales syndicales.

Le 1er, le 4 avril, le 5 avril (temps fort inter-pro) et les jours suivants, les arrêts de travail, les occupations du lieu de travail avec arrêt de la production et de l’activité doivent être à l’ordre du jour.

Sachons vaincre la résignation et la peur des directions de droit divin !

Tous ensemble ayons confiance en notre force collective, en notre lutte. Oui la victoire est à portée de main car le Patronat et le pouvoir sont sur la défensive et donc, ils sont fragiles !

Nous pouvons obtenir des acquis sociaux pour tous et gagner sur les revendications locales. C’est la force de ces deux élans qui nourrit un mouvement social fort et vainqueur comme en témoigne notre histoire sociale.

Diffusez le tract d'appel à poursuivre la mobilisation de l'UD CGT 31.

Tag(s) : #Mobilisations, #Interpro