Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contributions de la CGT Educ'action 31 au 51e congrès de la CGT.

Congrès confédéral de la CGT

18-22 avril 2016

Contributions de la CGT Educ'action 31.

Réuni-e-s en commission exécutive élargie, et à l’occasion de la préparation du 51ème congrès, nous voulons réaffirmer les principes auxquels nous sommes attaché-e-s et dont nous voulons qu’ils soient pris en compte à l’occasion des débats.

  • Sur le thème 1 : « notre démarche syndicale et notre rapport aux salarié-e-s » :

"(...) Nous restons très attaché-e-s aux structures de proximité que sont nos UL et nos UD qui permettent un maillage territorial au plus près des salarié-e-s et des syndiqué-e-s, une véritable implication de leur part dans nos débats et instances et une vie syndicale plus démocratique. (...)"

  • Sur le thème 2 : « la construction des luttes » :

"(...) Le document se doit de prendre en compte l’ensemble des moyens de luttes, dont la grève est un des plus important et celui par lequel les salarié-e-s ont arraché la quasi totalité des acquis. La Cgt n’est pas un syndicat de négociation mais d’abord de luttes et de combats qui sont les préalables nécessaire à un véritable rapport de force.(...)"

  • Sur le thème 3 : « notre rapport avec les autres organisations syndicales, le politique et le monde associatif » :

" (...) La transformation sociale ne passera que par des luttes et non par des réformes. Et la négociation ne saurait être l’idéal d’une orientation qui se veut facteur de progrès « durable » pour les salarié-e-s.

Si les salarié-e-s sont attaché-e-s à l’unité syndicale, celle-ci ne doit pas se faire au détriment de notre haut niveau d’exigence. Tel que présenté, le syndicalisme rassemblé ne convainc pas et l’histoire des mobilisations des 15 dernières années, comme celles que nous vivons actuellement autour de la loi « travail », en a montré les limites. Il est important, tout en rappelant la nécessité d’aller vers l’unité la plus large, de montrer que nous sommes capables de prendre nos responsabilités et d’entamer un mouvement même sans la totalité des organisations.(...)"

  • Sur le thème 4 : « notre place dans le syndicalisme mondial et européen » :

"(...) Nous pensons que l’action syndicale au niveau international ne saurait se résumer à l’activité d’instances éloignées des populations et de leur vécu et qu’au contraire il faut privilégier les luttes solidaires et le soutien aux salarié-e-s qui revendiquent partout de meilleures conditions de travail et de salaire. (...)

(...) Avec la Cgt, ce mouvement pour la régularisation des travailleurs sans papiers a mis en évidence, non plus l’illégalité mais les conditions de travail et les formes d’exploitations auxquels étaient confrontés ces hommes et ces femmes. Il a mis en évidence la collusion entre le patronat et l’Etat qui extorque des milliers d’euros sur le dos des travailleurs sans-papiers qui ne bénéficient jamais des droits et des prestations auxquels ils ont droit. (...)"

  • Sur le thème 5 : « la démocratie dans la Cgt » :

" Dans un contexte de concentration de la presse entre les mains des grands groupes du BTP, de l’armement et du luxe… nous ne pouvons que déplorer l’absence totale de pluralisme. Nos préoccupations, à de rares exceptions près, ont totalement disparu du champ médiatique. Nous devons, à l’instar et aux côtés de nos camarades du SNJ CGT, dénoncer cet état de fait ainsi que ses causes. (...)"

Contribution générale issue du Congrès de la CGT Educ'action 31 (1 et 2 octobre 2015)

« Après le début d’année 2015 qui aura été marqué par le départ dans des conditions lamentables du secrétaire générale de notre Confédération, situation calamiteuse pour l’image de la CGT, nous avons besoin de nous retrouver autour des vraies valeurs de la CGT. Pour nous, militants de la CGT Educ’ation de la Haute Garonne, cela passe notamment par :

  • La poursuite du travail de terrain et de proximité au plus proche des salariés sur les lieux de travail et ce toujours en lien avec l’interprofessionnel via les Unions Locales et notre Union Départementale.
  • Par une véritable démocratie au sein de notre organisation au sein de laquelle chaque militant, quelques soient les responsabilités qui lui sont confiées, se doit de porter les décisions, revendications et initiatives collectivement er démocratiquement adoptées à l’occasion de congrès.
  • Et qui s’inscrive dans la continuité des luttes et des combats pour le progrès social qu’elle a contribué à mettre en place dans notre pays.

Les militants de la Cgt Educ’action 31 réaffirment également, dans la continuité des précédents congrès, la nécessité :
- d'un syndicalisme de lutte de classe, de masse et de transformation sociale qui mette tout en
oeuvre pour combattre les orientations anti sociales et anti démocratiques des politiques
européennes et nationales ;
- d'un syndicalisme d'adhésion engagé dans les luttes et ayant pour objectif de réunir les salariés du public et du privé car c'est tous ensemble que nous devons combattre la loi du profit;
- d'un syndicalisme de la fraternité et de la solidarité incompatible avec les idées fascistes qui
divisent et opposent les travailleurs d’où qu’elles viennent ;
- d’un syndicalisme qui combat l’oppression des peuples partout en Europe et dans le monde. »

Lisez l'intégralité de notre contribution au 51e congrès de la CGT Educ'action.

Retrouvez toutes les infos sur ce congrès sur le site de la CGT.

Tag(s) : #Vie syndicale et elections professionnelles