Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Indignés, mobilisés, déterminés,  en colère !

Un enseignant sur deux était en grève dans l'académie.5500 personnes ont manifesté à Toulouse : enseignants, personnels, ATSEM, parents, lycéens, 165 000 dans tout le pays et c’est le même constat : une école au bord de la rupture ! Dans l'académie de Toulouse, 32 postes d'enseignants ont été supprimés à la rentrée 2011 dans le second degré, pour 2 513 élèves supplémentaires, et 150 postes en primaire pour 1 433 élèves supplémentaires.  Et 14 000 postes supprimés sont encore annoncés pour le budget 2012 !

Il est inadmissible que la 5°puissance du monde investisse 14%de moins que la moyenne des pays de l’OCDE .

Cette école génère souffrance au travail, souffrance scolaire et exclusion.

Non, ce n’était pas la manif traditionnelle de rentrée. Nous avons repris l’offensive ! Et nous avons le soutien de la population, en particulier des classes populaires, des ouvriers,  dont les enfants sont les premiers touchés par cette politique. Si nous défendons notre statut c’est parce que les services publics sont garants de l’égalité de tous et pour tous sur tout le territoire. Notion laminée aujourd’hui de toutes parts (à la poste, dans la santé, dans la gestion des services, dans les transports).
Nous appelons dès à présent à renforcer et à soutenir toutes les actions dans les établissements. La CGT Éduc’Action s’inscrit dans un mouvement alliant mobilisation interprofessionnelle et mobilisation d’ensemble dans l’Education Nationale. Elle appelle les personnels à se mobiliser dans la rue, meilleur moyen de battre les politiques libérales.

Prochain rendez-vous : la grève interprofessionnelle

du mardi 11 octobre !

Départ Jeanne d'Arc 10h30

Diffusez l'appel à la grève de la FERC (Fédération de l'Enseignement, de la Recherche et de la Culture), ainsi que l'affiche-tract de la CGT Educ'action 31.

Tag(s) : #Mobilisations