Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

18 Octobre : Appel à la grève du SDEN-CGT 31

 

 

Les adhérents de la CGT Education 31, réunis en congrès à la Bourse du travail de Toulouse ce jeudi 04 octobre 2007, appellent l’ensemble des personnels de l’Education Nationale de la Haute Garonne à participer massivement à la grève du jeudi 18 octobre.

 

_Pour défendre le service public : avec les électriciens et gaziers (qui s’opposeront à la fusion GDF/Suez) et les cheminots (qui protesteront contre le démantèlement du fret SNCF) nous dénoncerons les choix budgétaires en matière d’éducation. La suppression de 22 000 emplois de fonctionnaires pour 2008, dont 11 200 dans l’Éducation, qui s’ajoutent aux 25 000 postes supprimés ces 5dernières années, aux conditions de travail de plus en plus difficiles avec des classes surchargées, des postes non pourvus, des affectations sur deux ou trois établissements et un développement insupportable de la précarité. Dans notre département ces choix ont pour conséquences des milliers d’élèves sans établissements scolaires à la rentrée.

 

_Pour défendre les retraites : derrière la réforme des régimes spéciaux se profile une nouvelle réforme du régime général et de celui des fonctionnaires. Avec toujours la même logique : demander toujours plus d’efforts aux seuls salariés pour préserver le dogme des exonérations de cotisations patronales (qui creusent le « trou de la Sécu » tout en incitant aux bas salaires). Pas plus qu’en 2003 ces réformes n’assureront l’avenir du financement de la Sécurité Sociale. Et pendant ce temps là la pénibilité n’est toujours pas prise en compte pour des milliers de salariés du privé notamment.

 

_Pour garantir le droit à la santé : dans le prolongement des journées d’action du 29 septembre et du 13 octobre, le 18 octobre nous offrira une nouvelle fois l’occasion de signifier notre opposition aux franchises médicales.

 

_Pour défendre  le statut de fonctionnaire : contre les projets du Président de la République : non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, contrats de droit privé, individualisation des salaires et au « mérite »…

 

_Pour défendre le droit de grève : La loi sur le service minimum dans les transports publics contient des dispositions qui remettent gravement en cause le droit de grève : obligation de se déclarer personnellement en grève 48 h à l’avance, référendum au bout de 8 jours de conflit… Ces dispositions pourraient s’appliquer demain à l’ensemble des salariés avec des conséquences dramatiques pour la défense de nos droits. Dans l’Education Nationale nous nous savons particulièrement menacés.

 

 

 

Ensemble, avec les cheminots, les électriciens/gaziers, 
les traminots,

les clercs de notaires, les avocats salariés, les agents ANPE, les retraités,

les salariés du commerce, les fonctionnaires…

 TOUS EN GREVE JEUDI 18 OCTOBRE !

Manifestation à 14h à Toulouse

(départ précisé ultérieurement)

 

Revendiquons :

 

_La garantie du départ à la retraite à taux plein à 60 ans, avec le retour aux 37,5 annuités de cotisations pour tous (public et privé) et la prise en compte de la pénibilité du travail.

 

_Le maintien du statut de la fonction publique et des services publics.

 

_L’arrêt des suppressions de postes de fonctionnaires et dans l'éducation,  le réemploi et la titularisation de tous les précaires et les créations de postes nécessaires au service public.

 

_L’abandon des franchises médicales.

 

_Le retrait de toutes les mesures restreignant le droit de grève.

Tag(s) : #Mobilisations