Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tournefeuille. Bac pro : inquiétudes au lycée Françoise

Tournefeuille. Bac pro : inquiétudes au lycée Françoise
DDM
 
Extraits :
Le lycée Gallieni va pouvoir retrouver les bac pro transport et logistique à la rentrée.

Monique Iborra, la députée de la sixième circonscription, a en effet pris connaissance du mécontentement et de la mobilisation au lycée Françoise de Tournefeuille contre la dotation globale horaires (DGH) proposée par le rectorat.
 
OAS_AD('Position1');

 

 

L'explosion d'AZF n'est heureusement qu'un mauvais souvenir. Le lycée Gallieni va pouvoir retrouver les bac pro transport et logistique à la rentrée. Mais au lycée Françoise, les enseignants sont inquiets.

La création d'un bac pro services à Tournefeuille ne compensera pas le départ prévu des deux sections. Résultat, avec la suppression attendue des deux ans de BEP pour faire passer la durée d'un bac pro de deux à trois ans, le lycée va perdre 45 élèves et le rectorat va supprimer 100 heures d'enseignement.

Qu'adviendra-t-il alors de l'aide du conseil régional dans cet établissement qui ne comptera bientôt plus que 450 élèves alors qu'il était prévu pour 750?

« On peut se poser des questions sur l'avenir du lycée, soupire Joan Santiago, un prof de lettres histoire. D'autant plus qu'avec la réforme des bac pro, les élèves vont perdre un an de formation. »

Pour les professeurs salariés de l'Éducation nationale, ça suppose que certains vont devoir se recycler dans d'autres sections. Mais leur emploi est assuré. En revanche, pour les élèves qui avaient misé sur deux ans de BEP et deux ans de bac pro dans la foulée, l'avenir est entaché par un grand point d'interrogation.

bep : les élèves s'interrogent sur leur avenir

« J'ai appelé le CFA au sujet des bac pro vente en trois ans, il n'était pas au courant. Et je sais qu'il n'y a que trois lycées dans les environs qui feront le bac pro vente en deux ans ! Alors bonjour la concurrence pour les BEP comme moi. Je crois que je vais plutôt demander à redoubler pour avoir un meilleur dossier à présenter à ces lycées l'année prochaine », soupire Frédéric Chumbo, perplexe, du haut de ses 16 ans.

« Et les CAP, cette réforme oublie les CAP, intervient Souad Bencheikh, une enseignante de lettres et histoire. Les élèves faibles de 3e qui voulaient aller en BEP vont se retourner sur les CAP et du coup, ce sont les 3e Segpa qui seront défavorisés ! »

Elèves, enseignants, tous s'interrogent sur leur emploi actuel ou à venir.


La député Monique Iborra en renfort

Les enseignants du lycée Françoise ont reçu un soutien apprécié en fin de semaine.

Monique Iborra, la députée de la sixième circonscription, a en effet pris connaissance du mécontentement et de la mobilisation au lycée Françoise de Tournefeuille contre la dotation globale horaires (DGH) proposée par le rectorat.

Dans un communiqué, elle s'est dite prête à s'engager « aux côtés des enseignants soutenus par la CGT éducation 31 ».

 

Publié le 18 février 2008 à 10h31 | Auteur : Béatrice Dillies

Tag(s) : #Actualités-actions Education