Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de presse
 

Carte scolaire : toujours moins pour faire toujours plus !

La dotation catastrophique du ministère entraine des fermetures de classes par dizaines en Haute-Garonne …

 

Dans un contexte où 11200 postes sont supprimés dans l'Education Nationale (80 000 autres suppressions annoncées pour les 4 prochaines années) , ce sont près d’une centaine de  fermetures de classes qui se profilent sur le département pour les instances paritaires discutant de la carte scolaire (CTPD 25 mars, CDEN 27 mars), alors que moitié moins d’ouvertures sont à l’ordre du jour. L’inspecteur d’Académie généralise la globalisation des effectifs par communes ou secteurs et récupère ainsi des moyens qui lui manquent par ailleurs.

Pourtant, la Haute-Garonne reste toujours à la traine des départements en ce qui concerne le nombre moyen d’élèves par classe. Des centaines de classes ont des effectifs au dessus de 28, 30 élèves.

La scolarisation des enfants de moins de 3 ans en maternelle est passée  sous les 15%. La moyenne par classe en maternelle est la plus forte du pays  (au dessus de 28 !).

Les remplacements de congés sont de moins en moins assurés. Les remplacements en élémentaire sont priorisés à ceux en maternelle.

A l’heure où le ministre prétend faire de la lutte contre l’échec scolaire sa priorité, les réseaux d’aide sont souvent incomplets ou formés de personnels non spécialisés, couvrent des secteurs trop grands, ne sont pas assez nombreux dans certaines parties du département au vu de l’accroissement des difficultés.

La formation continue des enseignants est dans un état dramatique par manque de moyens.

L’accueil des enfants en situation de handicap n’est toujours pas assuré pleinement et dans de bonnes conditions : personnels précaires et pas assez nombreux, mal formés, dont l'avenir professionnel est incertain, accueil dans des classes chargées…

Dans le même temps, sur fond d'affichage démagogique autour de mesures illusoires (stages pendant les vacances, report après la classe du traitement des difficultés), les injonctions, les réformes contradictoires et déstabilisantes, les exigences supplémentaires, s'accumulent sur les équipes pédagogiques, qui oeuvrent au quotidien dans les classes pour amener tous les élèves sur le chemin de la réussite.

L’Ecole a besoin d’autres moyens, d’un autre budget, le département d’une autre dotation, pour lutter contre l’échec scolaire et assurer la réussite de tous les élèves.

 

La FCPE,  le SNUipp-FSU, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, la CGTéduc, appellent les parents d’élèves, les enseignants, les personnels, les citoyens, à participer massivement à la manifestation mercredi 26 mars à 14h30, jardin du Capitole à Toulouse.


Tag(s) : #Communiqués de Presse