Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce 21 septembre, dix années auront passé depuis l’explosion d’AZF, mais les plaies restent ouvertes.

 

31 morts et plus de 2.000 blessés des centaines d'entreprises et d'infrastructures ainsi que des milliers de logements détruits, tel est le bilan de ce drame. Les victimes travaillaient dans l’usine ou sur des sites voisins. Elles ont été touchées sur le périphérique, en allant à leur travail ou vivaient à côté de l’usine, elles ont été tuées ou blessées par  des choix politiques privilégiant l’intérêt financier au détriment de l’humain.
Pour les établissements scolaires, le tribut a été lourd : des dizaines d’écoles, plusieurs collèges et lycées endommagés, deux lycées professionnels détruits, des centaines de blessés parmi les élèves et personnels, un élève décédé au LP Galliéni.
La CGT appelle à un rassemblement avec l’Association des sinistrés du 21 septembre au rond point du 21 septembre à partir de 9h45. La Fédération de la chimie et la Confédération CGT (représentée par Bernard Thibaut) seront  présentes. Cet anniversaire à la veille du procès en appel de Total dont la relaxe a soulevé l’indignation prend une importance particulière.
Extraits de la déclaration de l’UD CGT 31 du 6 septembre 2011 « Oui, Total et Grande Paroisse sont responsables : responsables de cette catastrophe ! Oui, Total et Grande Paroisse sont coupables d’avoir dissimulé les preuves, coupables de diviser les victimes : ils doivent être condamnés ! Oui depuis 10 ans, Total emploie des moyens colossaux pour échapper à ses responsabilités, c’est inadmissible et cela doit cesser !
Plus largement pour la CGT c’est bien la gestion actuelle des entreprises tout à la solde des actionnaires qui sacrifie la sécurité. L’actualité récente avec la catastrophe de Fukushima nous l’a encore malheureusement montré. »
La CGT Educ’action 31 appelle à participer nombreux à ce rassemblement qui se veut un rassemblement de lutte. Nous appelons aussi à ce que dans les établissements particulièrement touchés, des initiatives aient lieu  (rassemblements, prises de parole, minutes de silence), pour que d’autres catastrophes du même type ne puissent se reproduire ni ici ni ailleurs et plus généralement, pour qu’une autre logique que celle du profit ou celle de la rentabilité à tout prix soit mise en oeuvre.


Programme de la journée :
Rond point du 21 septembre

  • 9h45 Rassemblement
  • 10h17 Minute de silence, suivie des prises de parole

Bourse du travail

  • 13h30 Débat : « quelle politique industrielle dans le cadre d’un développement humain durable ? »

Retrouvez cet appel ici.

Tag(s) : #Mobilisations