Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de presse de la FERC-CGT

Une rentrée sous le signe de la mobilisation !

 

Sans aucun doute Xavier Darcos au soir du 2 septembre se donnera un satisfecit pour cette rentrée 2008, passant sous silence le report en octobre à tout le moins des réformes du primaire, les difficultés d’organisation des établissements scolaires, des personnels suite à la suppression de 11 200 emplois.

 

Posture obligée d’un ministre qui ne veut pas s’en arrêter là, puisque la rentrée 2009 se fera avec 13 500 emplois en moins (plus de 40 000 suppressions sont programmées sur les 3 prochaines années), puisque la mission d’audit sur la RGPP dans l’Education nationale prévoit, au titre de la réforme du lycée,  « une économie de 16 000 à 17 000 postes », et que la réforme du bac professionnel, selon le recteur D Bloch, représentera « une économie d’au moins 20 000 emplois », … !

La saignée sera bien plus importante que ce que les annonces officielles laissent entendre.

 

Au delà de ces suppressions, ce sont :

- La disparition programmée des IUFM et l’annonce d’une formation des enseignants réduite à un simple compagnonnage,

- L’abandon de la carte scolaire,

- La mise en concurrence des établissements, des personnels, des élèves,

- La détérioration des conditions d’étude pour les élèves et de travail pour les personnels, etc.

 

Après une campagne visant à faire porter à l ‘école la responsabilité du chômage et de la précarité, les restrictions de moyens et la mise en œuvre de réformes non discutées et mal pensées remettent en cause la Service public d’éducation, pilier de notre société, avec les enjeux qui en découlent.

 

Ces annonces faites pendant la période estivale n’ont pas atténué la volonté des personnels d’empêcher la casse du Service public d’Education organisée par le gouvernement.

 

D’ores et déjà, la FERC CGT appelle les personnels à organiser, dès la pré rentrée, dans leurs établissements des assemblées générales pour faire le point sur leurs conditions de travail, l’organisation des enseignements et organiser la mobilisation dont la journée nationale d’action du 11 septembre sera une étape dans la construction du rapport de force nécessaire pour contrecarrer les projets néfastes du gouvernement.

 

 

 

 

 

                                                                                    Montreuil, le 28 août 2008

 

Tag(s) : #Actualités-actions Education