Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 26 juin le Rectorat de Toulouse s'est livré à grave une attaque contre le paritarisme. Voici le compte rendu de Philippe au nom des élus de l'URSEN. Nous appelons les camarades qui seraient disponibles à se rassembler devant le rectorat lundi 29 juin à partir de 9h pour soutenir les élus paritaires dans la défense du paritarisme.



 
Cher(e)s collègues,

Ce matin 26 juin avait lieu au Rectorat Toulouse le Groupe de Travail Académique Prélminaire au Mouvement Intra en présence de tous les élus paritaires du Second degrè, des responsables administratifs DPE, du Secrétaire général et d'Olivier Dugrip, Recteur.
Chargé d'harmoniser les pratiques et rappeler les principes avant la tenue des diverses CAPA d'affectation des divers corps et disciplines, ce GTA  n'a pas été mené jusqu'à son terme, fait historique. Le recteur en a décidé autrement.

Nous vous avions alerté sur les nouvelles dispositions Mouvement mises en place cette année par le Ministère et, à sa suite, par les Rectorats (cf. notre journal régional n° 9, in site ursencgt.midipy@wanadoo.fr ), sur les menaces qu'elles faisaient peser sur le paritarisme et sur les principes devant régir le mouvement d'affectation des personnels que sont l'équité de traitement entre tous et la transparence.

Force est de constater que nos craintes étaient justifiées, comme la lecture des 2 P.J. vous le confirmera.

Bref, le 18 juin, sur I.Prof, le Rectorat de Toulouse (le plus en retard des Rectorats) informait individuellement tous les candidats à mutation de notre académie d'un PROJET d'affectation les concernant, "sous réserve" de sa validation ultérieure par les Commissions Académiques Paritaires. Il s'agissait bien -précisait-on - d'un "projet".

Ce matin , nous apprenions qu'il fallait considérer, sauf cas exceptionnels, que ce projet avait valeur définitive, et tant pis pour les améliorations et autres propositions (ventilation, chaînes) que pourraient faire vos élus paritaires... Le Recteur n'en veut pas! A ses yeux, le projet (le sien) est bien ficelé et sa seule préoccupation -toute gestionnaire- est que le mouvement soit bouclé pour la date nationale du 1er juillet. L'aspect humain n'est rien, la date fixée est tout!
Notre réaction fut unanime: C'est inacceptable! Nous faisions face à un mur.

Nous ayant lui même mené dans l'impasse, refusant toute discussion, le Recteur a décidé unilattéralement de lever la séance et de s'en aller. Il était 11 heures.

Nous- vos élus- sommes avons décidé de rester dans la salle à rédiger un communiqué commun pour la presse (en P.J) et nos questions écrites au Recteur(en P.J), jusqu'à l'ouverture de la 1ere CAPA de mut programmée à 14 h, celle des CPE.  Tous présents en début de cette CAPA, unis et déterminés, nous avons alors reposé nos questions écrites au Secrétaire Général (le Recteur étant absent) exigeant des réponses écrites....ce qu'il n'a pas fait (annonçant qu'un texte nous arriverait ultérieurement). Nouvelle impasse!

Finalement et faute de Quorum, le S.G a décidé de reporter cette CAPA CPE au lundi 29 après-midi (elle pourra alors se tenir sans que le Quorum soit atteint).

Finalement, nous avons décidé de nous retrouver tous au Rectorat, le lundi dès 9 h à l'ouverture des autres CAPA ( PLP, Certifiés Lettres, Doc, Techno) afin d'y poser les mêmes questions.

Nous appelons les demandeurs de muts, passé, présent et futur, qui le peuvent à appuyer notre action unitaire en participant à un RASSEMBLEMENT devant le Rectorat ce lundi 29 juin à 9 h 30. Une conférence de presse est prévue à ce moment là. Nous comptons sur vous.
 
Pour les élus CGT, Philippe Guillen.
Tag(s) : #Mobilisations