Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand nous bougeons, ils bougent !

 

DES NOUVELLES EN DIRECT DU LYCÉE FRANÇOISE

"Le mouvement a été reconduit aujourd'hui, mardi 10 janvier, suite à l'audience d'hier qui ne nous apportait pratiquement pas de réponse. Suite à cela, dans l'heure qui suivait, l'IA adjoint se déplaçait au lycée. Une délégation était à nouveau reçue. Entre autres, il nous a fait des excuses sur la façon dont nous avions été reçus la veille. Des réponses étaient apportées, qui évidemment ne nous satisfont pas entièrement mais c'est un début 

L'unité et la solidarité qui se sont forgées durant ces 2 jours (et les jours précédents) sont les principaux acquis de ce mouvement!"

Plus d'informations sur le mouvement et ses acquis sur le site de La Dépêche du Midi [1] et [2].

Lire aussi le 10 janvier.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU LUNDI 9 JANVIER

Les professeurs du lycée Françoise de Tournefeuille utilisent leur droit de retrait ce lundi 9 janvier suite à l’agression de leurs collègues par un élève.
Jeudi 15 décembre, lors d’un rendez-vous entre 2 professeurs et un parent d’élève, l’entretien se termine en agression verbale et physique de la part de l’élève envers ses professeurs et le CPE appelé en renfort. La demande de moyens supplémentaires, notamment des postes de surveillants, étant restée sans réponse, les professeurs du lycée décident d’utiliser leur droit de retrait ce lundi 9 janvier.
L’agression du CPE et de deux professeurs avant les vacances de Noël avait déjà entraîné le droit de retrait des personnels du lycée le jour même. Un courrier a été envoyé au Rectorat le 15 décembre 2011, dénonçant cette situation et la dégradation des conditions d’étude et de travail. Ce courrier étant sans réponse à ce jour, une audience auprès du recteur a été demandée de toute urgence. Une délégation du personnel du lycée sera reçue ce lundi 9 janvier à 18h00.

Incivilités, bagarres, jets de bombe lacrymogènes avant les cours, comportements dangereux dans les coursives, intrusions de personnes extérieures sont en forte augmentation depuis l’ouverture de l’établissement. Cette situation de crise est due au manque de personnels d’encadrement (vie scolaire et administration) et aux classes surchargées. La crise était prévisible : 600 élèves pour un peu plus de 3 postes entiers effectifs de surveillance, des personnels de direction en nombre insuffisant, des professeurs non remplacés pendant des semaines, et d’autres
sur 2 ou 3 établissements (donc un déficit d’adultes dans le lycée).
Les cours notamment dans les classes à 35 élèves génèrent bien souvent des tensions et des rapports de force entre élèves et professeurs, alors que l’éventail des solutions se réduit. Tout ceci met en danger non seulement les adultes mais aussi les élèves et leur scolarité.
Nous, les personnels éducatifs, faisons valoir notre droit de retrait à partir du lundi 9 janvier pour dire que nous ne pouvons plus fonctionner sans nous mettre en danger et mettre en péril la scolarité de nos élèves.


Lycée FRANÇOISE en CRISE !
Les professeurs disent STOP.

Tag(s) : #Mobilisations