Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous dans la rue le samedi 19 mars.

Départ du Capitole 10h30.

 

La rentrée s’annonce impossible en Haute Garonne.
Budget de pénurie largement dénoncé, réformes liquidatrices, la braderie continue.

  • LP refus des DGH : Dans le 2° degré, en Lycée Professionnel les DGH sont massivement refusées dans les CA (Bayard, Jolimont, Guynemer, Françoise, Charles de Gaulle…). Partout c’est la même équation : heures sup, suppressions de postes, minoration pour places vacantes, suppression des dédoublements et surcharge des classes(35 élèves en tertiaire, 30 en industriel). (...)
  • Des réformes pour supprimer des postes et déréguler : Après la réforme Bac Pro 3 ans, la réforme STI2D entraîne dessuppressions massives de postes. (...) En ce qui concerne la réforme des lycées, les mêmes recettes ontété appliquées. (...)
  • Programme CLAIR ou ECLAIR c’est Non ! Le programme CLAIR malgré l’opposition des personnels est étendu : 5 autres établissements de l’académie vont rejoindre les 6 déjà désignés. (...) Ce programme permet de déréguler en renforçant les pouvoirs du chef d’établissement : recrutement par le chef d’établissement avec lettre de mission, poste profilé, caporalisation avec la mise en place de préfets des études. Ce sont des coups portés aux règles statutaires et au paritarisme ! (...)
  • Au collège, surcharge de travail et aggravation du tri social. (...)
  • Suppression de la formation des maîtres : stagiaires mission impossible ! On voit les dégâts humains de cette réforme: stagiaires épuisés, démissions… La diminution des postes aux concours laisse présager le recours aux étudiants titulaires d’un master qui pourront former de nouveaux bataillons de précaires. A terme ce serait la fin des concours et du statut…(...)

Le service public d’éducation est en danger. De plus en plus c’est une école libérale sur le modèle anglo-saxon qui se met en place.


Lisez et diffusez notre tract complet.

Lisez et diffusez l'appel du Collectif Sauvons l'école, signé par la CGT Educ'action 31.

    
La CGT Educ’Action 31 appelle à la manifestation du 19 mars et à toutes les initiatives qui s’organisent, dans la construction d’un mouvement de résistance pour la défense du service public d’éducation. 

 

Le samedi 19 mars, l'Union Départementale CGT31 appelle tous les salariés à soutenir les Services Publics et l'Education Nationale.

 

Toucher à l’école, c’est toucher l’émancipation, l’espoir d’un avenir meilleur, par une intégration socio économique réussie, de centaine de milliers de jeunes. C’est également priver le pays des richesses futures que représentent des classes d’âge éduquées et qualifiées. Avec 80 000 emplois supprimés en 5 ans (tous personnels), l’Education Nationale aura subi l’un des plus gigantesques plan social connu dans notre pays. En 2011, ce sont 16 500 postes liquidés alors qu’il y aura à la rentrée 61 000 élèves supplémentaires.

 

Lisez et diffusez le tract de l'Union Départementale CGT 31.

Tag(s) : #Mobilisations