Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Comité de soutien à Kéziban est  heureux de vous communiquer les informations suivantes. 

 

Toulouse le 1er avril 2011

 

Mercredi 30 mars 2011, une délégation du comité de soutien à Kéziban a été reçue par un représentant du Préfet . A cette occasion ont été remis le DVD réalisé par les lycéens sur les mobilisations devant le Lycée Françoise, les lettres de soutien des classes du Lycée Françoise et les pétitions rassemblant plus de 3000 signatures.

Les membres de la délégation ont tous réaffirmé leur volonté qu'une solution humaine soit trouvée pour l'avenir de Kéziban afin qu'elle puisse étudier ici en toute sérénité.

Dominique Bur, Préfet de Région vient de confirmer dans un courrier de réponse à une élue, son engagement « qu'aucune mesure coercitive ne serait prise à l'égard de Kéziban jusqu'au 30 juin. » 3 mois ont donc ainsi été accordés à Kéziban pour terminer l’année scolaire en cours dans la sérénité.  

Pour le comité de soutien , cela constitue une avancée , obtenue à la suite de plus d'un mois de mobilisation des collectifs , organisations et réseaux, de la communauté éducative, des lycéens, de citoyens. De multiples interventions de nombreux élus, dont le Maire de Cugnaux, la ville où elle habite, le Maire de Tournefeuille la ville où elle étudie, la Vice-Présidente du Conseil Régional Midi-Pyrénées Nicole Belloubet, marraine républicaine de Kéziban, les Députés Patrick Lemasle et Monique Iborra l’ont accompagné.

Nous prenons acte de cette première preuve de compréhension de Monsieur le Préfet à l'égard de la situation de Kéziban et nous en apprécions les conséquences positives pour Kéziban. Mais son projet ne s'arrête pas à la fin de l'année scolaire, aussi seule la délivrance d’un titre de séjour lui permettra de poursuivre ses études à leur terme.

La situation de Kéziban n'est en effet toujours pas réglée

Avec la Communauté Educative du Lycée Françoise, les collectifs de CUGNAUX, de TOURNEFEUILLE, de PLAISANCE du TOUCH, le RESF, la Confédération Syndicale des Familles, le CLIC et la Ligue des Droits de l’Homme de l’Ouest Toulousain et tous ceux qui ont manifesté leur soutien nous restons attentifs et très mobilisés autour de Kéziban . Nous renouvelons notre demande à Monsieur le Préfet de la Haute-Garonne afin qu'il réexamine avec bienveillance la situation de cette élève.

 

Le Comité de soutien à Kéziban.

Tag(s) : #Sans-papiers - RESF