Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Sommaire

Rentrée des stagiaires, ESPE p. 2

Socle commun ? p. 3

FLE et NSA p. 3

AESH et AVS p. 3

Jeunes majeurs isolés p. 4

Contre l'austérité ! p. 5

Réforme territoriale p. 5

Non au TAFTA ! p. 6

Contractuels Mairie de Tlse p. 7

Élections professionnelles p. 8

Domingo Cinélatino : Répression contre les étudiants mexicains p. 8

 

Edito : Un été et un automne sans trêve !

Pas de trêve d’abord sur le plan international. Peut-on y voir, un siècle après la boucherie de la première guerre mondiale, les signes d’un nouveau partage entre puissances impérialistes ? Le peuple palestinien, a subi une nouvelle agression meurtrière (plus de 2500 morts majoritairement civils). La CGT était dans les manifestations de cet été pour soutenir les droits des Palestiniens et dénoncer la poursuite de la colonisation.

Pas de trêve non plus sur le plan social, avec une nouvelle hausse du chômage et une situation qui s’alourdit toujours plus pour les classes populaires. Plus d’une famille sur deux n’est pas partie en vacance ! Pas de trêve sur le terrain des luttes : tout l’été les intermittents ont dénoncé la nouvelle convention chômage, les hospitaliers quant à eux ont exigé que prenne fin la politique de restrictions budgétaires et ont demandé des embauches, et de meilleures conditions de travail.

En cette rentrée déroulée dans un climat lourd de tension et d’inquiétude, nous avons assisté à la mise en place d’un nouveau gouvernement dont le credo est l’obédience au libéralisme. Le MEDEF ne s’y est pas trompé. L’ovation patronale à Manuel Valls a bien sûr valeur de symbole. Et de nouvelles menaces se profilent : remise en cause des 35h, redéfinition des « seuils sociaux », « allègement » du code du travail… Cependant sur cette voie, le gouvernement et le MEDEF risquent fort de trouver les salarié-e-s et la CGT pour faire barrage à cette vague libérale et de destruction de tous nos acquis.

Sur le plan de l’éducation, nous pouvons remarquer l’arrivée pour la première fois d’une ministre (dans un secteur à 70% féminisé). Notons tout de même qu’il s’agit de la 3ème ministre en 3 rentrées scolaires de gouvernance Hollande. Un peu de stabilité et de visibilité en matière de politique éducative seraient les bienvenues ! Nous restons vigilants et nous saurons rappeler à cette ministre nos revendications.

En Haute-Garonne, comme ailleurs, les créations de postes ne suffiront pas à compenser la progression démographique : la dégradation des conditions de travail va se poursuivre.

Après cette rentrée particulièrement délétère, nous ne devons pas plier et poursuivre la résistance, une résistance active et intellectuelle pour contrer le matraquage idéologique libéral sur le « coût du travail », la crise, les « valeurs de l’entreprise ». Rappelons d’abord que ce sont les salarié-e-s qui créent les richesses ! Défendons nos services publics et la notion de bien commun et collectif !

En ce sens, nous soutenons les défenseurs de la zone humide du Testet et déplorons la tension que certains élus ont entretenue tant au niveau national que local. Tension qui tourne parfois à la terreur et conduit à d'irréparables violences policières. Nous souhaitons ici honorer la mémoire de Rémi Fraisse, si brutalement disparu.

La bataille résolue et victorieuse, qui s'est menée depuis la rentrée pour le maintien de l’aide aux jeunes majeurs isolés par le Conseil général, montre que la solidarité est une valeur bien vivante. Une lutte victorieuse qui doit nous inciter à rester mobilisé-es.

VOTONS ET APPELONS À VOTER CGT EN DÉCEMBRE PROCHAIN !

Lisez et diffusez la Lettre n°12 de la CGT Educ'action 31.

Tag(s) : #Communiqués de Presse